Barrière de rétention et Batardeaux

Barrière de rétention.PNG

A quoi sert les barrières de rétention ?

Les barrières et barrages peuvent être installés devant ou dans le passage des portes. Elles permettent une étanchéité parfaite en cas d'inondation, confinent les eaux d'incendies et sécurisent le stockage des produits chimiques en délimitant des zones de rétention.

01-Batardeau-automatique-inondation-pollu-gate.webp

Barrière de rétention :

Les barrières et barrages peuvent être installés devant ou dans le passage des portes. La technique d’étanchéité permet d’avoir un produit résistant aux substances chimiques et au feu, permettant ainsi un stockage des eaux d’incendie.

prevpollu_barrpolstop2400-300x194.jpg

Les dispositifs de pivotement et de tension sont ancrés dans sol et dans le mur d’un côté et de l’autre de l’ouverture à protéger. L’étanchéité est assurée par des joints à base de mousse polyuréthane spéciale. La cloison se trouve solidement vissée dans l’articulation. Tout à fait en accord avec les prescriptions de sécurité, la cloison est équipée d’un dispositif de sécurité pour éviter qu’elle ne se ferme d’elle même lorsqu’elle se trouve en position non-opérationnelle, soit verticale .

Utilisation :

En cas d’incident on déclenche d’abord la cloison; ensuite on la baisse manuellement et on la dirige dans le dispositif tendeur se trouvant à l’autre côté de l’ouverture à protéger, Le déclenchement de ces barrières peut également être automatique (alarme et sprinkler..) et assisté par un électro aimant en cas de coupure électrique.

prevpollu_barrpolstop3165.gif

Tous les systèmes de barrières sont conformes à la réglementation nationale et internationale en ce qui concerne la rétention des eaux d’incendie, création de zone de dépotage et mise en rétention de cellule de stockage.

Batardeaux :
 

Particulièrement performantes dans la prévention des inondations , les barrières ne réclament aucune énergie électrique, pneumatique, ni intervention humaine. Elles permettent une étanchéité parfaite en cas d’inondation. Insérées au ras du sol, ne créant aucun relief, l’arrivée des eaux constitue une poussée hydraulique qui relève progressivement la barrière.